Nos métiers

# Le métier d’agent de maintenance / technicien

Accessible via diverses certifications spécifiques, le métier d’agent de maintenance / technicien retient l’attention de nombreuses personnes qui n’ont pas encore trouvé leur voie.

Cette profession qui requiert une grande autonomie exige d’accomplir des tâches diverses et variées. Après l’avoir définie, nous listons notamment les principales missions qui lui sont associées.

# Qu’est-ce qu’un agent de maintenance ?

L’agent de maintenance, également appelé technicien de maintenance, est responsable de l’entretien et du dépannage des systèmes mécaniques de production (ou séries de postes de travail) au sein de son entreprise.

Il est susceptible d’exercer son activité dans de nombreux secteurs : l’automobile, la métallurgie, la plasturgie, l’aéronautique, le ferroviaire, l’agroalimentaire, les fournitures électriques etc…

# Les fonctions de l’agent de maintenance / technicien

D’une part, l’agent de maintenance / technicien est amené à réparer des pannes et des dysfonctionnements imprévus, ce sont les activités dites de maintenance curative.

D’autre part, une partie de son planning est consacrée à la prévention des pannes, il s’agit dans ce cas de fonctions de maintenance préventive. Dans le détail, ce professionnel polyvalent effectue des réglages, procède au remplacement de pièces ou encore met en oeuvre des tests sur des équipements. Ses connaissances approfondies lui permettent également de proposer de nouvelles solutions de production.

Parmi les autres missions qui lui incombent, on distingue entre autres les changements de format et d’outillage selon les variations et les besoins de la production.

# Les compétences et savoir-faire

L’agent de maintenance / technicien bénéficie nécessairement d’une grande polyvalence et fait preuve d’autonomie. Il maîtrise les technologies que sont la mécanique, la pneumatique, l’électrique ou encore l’hydraulique, ainsi que la GMAO (gestion de maintenance assistée par ordinateur) pour des interventions à distance.

Ensuite, il doit entretenir de bons rapports avec les équipes qui exploitent les machines, ou avec les techniciens de maintenance qui s’affairent sur son secteur.

Il se doit d’être réactif et méthodique, de plus il a le sens des responsabilités et sait prendre des initiatives. A titre d’exemple, il doit faire preuve de discernement et, lorsque aucun de ses collaborateurs n’a la capacité de résoudre un problème, il doit solliciter un prestataire qualifié.

# Les formations et perspectives d’évolution

Vous aspirez à devenir agent de maintenance / technicien et n’êtes pas titulaire d’un baccalauréat ?

Le Bac Pro maintenance des équipements industriels (MEI) est la formation qui vous introduit aux missions que nous avons énoncées.

A l’issue du Bac, il est préférable que vous vous spécialisiez, pour valoriser votre profil sur le marché de l’emploi. Plusieurs formations de cette voie sont le BTS maintenance industrielle, le BTS mécanique et automatisme industriels (MAI) ainsi que le BTS conception et réalisation de systèmes automatiques CRCA.

Les enseignements du DUT génie industriel et maintenance peuvent également retenir votre attention, comme ceux du DUT génie électrique et informatique industrielle.

Fort d’une certaine expérience, un technicien de maintenance constitue un bon candidat au poste de chef d’intervention d’une équipe de maintenance. De même, il est susceptible d’endosser le rôle de technicien de maintenance industrielle qui implique davantage de responsabilités techniques.