Nos métiers

# Le métier de cariste

Sans ses efforts quotidiens, de nombreuses entreprises ne pourraient pas tourner à plein régime.

Nous faisons allusion au cariste, un métier qui a l’avantage d’être accessible aux débutants dans le cadre de missions intérimaires.

# Qu’est-ce qu’un cariste ?

Dans le milieu professionnel, le cariste est responsable de la gestion des stocks de marchandises, qu’ils s’agissent de matières premières, de produits finis ou de  biens de consommation. Après avoir réceptionné les marchandises, il s’emploie à les décharger ou à les stocker manuellement, ou au moyen d’un engin de levage.

Le cariste officie dans toutes sortes de structures, telles que des exploitations agricoles, le bâtiment et les travaux publics (BTP) ou des sociétés e-commerce. Il met à profit ses compétences dans des espaces de natures diverses (chantier, quai, entrepôt, zone frigorifique…)

# Les activités du cariste

Dans le domaine du BTP en particulier, il est responsable de la réception, du stockage, de la préparation et des expéditions des matériels et matériaux de construction.

Le cariste intervient aussi processus d’expédition des biens. Il détermine les produits à charger en fonction de leurs caractéristiques et prépare les lots pour les clients destinataires. Ce professionnel de la logistique renseigne sur les lots la destination et le nom du transporteur  puis les dépose sur le quai en vue de leur pesée et de leur facturation. A l’issue de cette tâche, il procède à leur chargement dans les véhicules après s’être assuré du contenu des palettes.

En outre, il est susceptible de réaliser des tâches de première maintenance des engins utilisés.

# Les compétences et savoir-faire

Ce spécialiste de la manutention maîtrise divers engins de levage tels que le diable, la transpalette, le chariot élévateur de capacité maximale de 6 tonnes ou encore les chariots à mâts rétractables.

Il se conforme en toutes circonstances aux règles de sécurité et entretient une bonne communication avec ses équipes. Le cariste est principalement en contact avec les préparateurs de commandes et les manutentionnaires.
Par ailleurs, il maîtrise des outils informatiques (logiciel SAP ou ERP).

# Les formations et perspectives d’évolution

Des recruteurs n’exigent forcément pas de diplôme pour cette profession. Ceci étant dit, l’acquisition de certaines qualifications facilitent l’accès à cette profession. Nous faisons tout d’abord allusion au CACES (Certificat d’aptitude à la conduite en sécurité) pour la conduite des engins de manutention ainsi qu’au CAP Agent d’entreposage et de messagerie qui se prépare en deux ans après la classe de 3ème, ou 1 an après un premier diplôme.

Les personnes déjà engagée dans la vie active peuvent aussi chercher à obtenir le Titre professionnel cariste d’entrepôt. Ses titulaires sont notamment familiarisés à la détection des anomalies sur les produits, supports de charges et espaces de stockage.

Quid des perspectives d’évolution ? Parmi les professionnels qui exercent en qualité de gestionnaire de stocks et de chef magasinier, on retrouve de nombreux anciens caristes.