Nos métiers

# Le métier de chauffeur de grue

Difficile d’envisager la livraison de certains travaux sans son intervention. Il s’agit du chauffeur de grue, un métier des travaux publics qui nécessite un certain sang-froid et la capacité à travailler en équipe.

# Qu’est-ce que le chauffeur grue ?

Egalement appelé le grutier, ce technicien de chantier se charge de l’approvisionnement en matériels des différents emplacements du chantier. Il est susceptible de piloter deux engins aux caractéristiques distinctes à savoir la grue à tour et la grue à la cabine automotrice.

La première machine est sollicitée sur les chantiers du bâtiment ou navals pour l’édification de structures en hauteur. Elle est montée le temps de son utilisation et son démontage est concrétisé à la fin du chantier. La grue à la cabine automotrice ou grue mobile désigne quant à elle un appareil monté sur roues ou chenilles. Il peut être manœuvré en direct, ou à distance à partir d’une cabine restée au sol.

Si le chauffeur de grue est un métier des travaux publics répandus, il intervient également dans d’autres secteurs d’activités : énergie, génie militaire, construction navale etc…

# Les activités le chauffeur grue

Avant toute chose, ce professionnel doit prendre connaissance des conditions météorologiques et s’informer des prévisions. De même, le conducteur de grue analyse son l’environnement, détecte les éventuelles anomalies ou difficultés (présence de lignes électriques, de branches, de trous…)

En somme, il s’assure que le chantier demeure propre et accessible. Il procède à des examens des systèmes de sécurité avant la mise en fonctionnement puis déplace divers éléments à l’occasion des travaux : convois de béton, ferraillage, briques, parpaings, plâtre, éléments préfabriqués etc…

Outre l’enlèvement et le déplacement des matériaux et équipements, il est également impliqué durant le montage et le démontage de la grue. Il lui appartient de guider les monteurs, mène l’équilibrage, le rehaussage et les réglages de sécurité de la grue.

Pour exercer son activité en toute sécurité, il porte des équipements de protection (chaussures de sécurité, casque de chantier, gants, etc.)

# Les compétences et savoir-faire

Les personnes qui ont une prédisposition au vertige ne sont pas de bons candidats au poste de chauffeur de grue.

Il maîtrise parfaitement la gestion de l’engin : le respect des normes de poids des matériaux transportés, la gestion de la coordination de l’appareil avec les autres.

Ensuite, un grutier a nécessairement le sens des responsabilités et il fait preuve de calme en toute circonstance. Il doit notamment lutter contre le balan qu’entraîne le déplacement de la charge, un élément préjudiciable et générateur d’accident.

Par ailleurs, ce technicien de chantier apprécie de collaborer avec les autres ouvriers, il communique avec les chefs d’équipe, grâce à des gestes spécifiques de signalisation ou par radio.

Il est susceptible de travailler de nuit ou déplacer des charges sans visibilité à l’aide des consignes de signaleurs au sol.

# L’accès au métier de chauffeur de grue

Le CACES (certificat d’aptitude à la conduite en sécurité) est obligatoire pour être grutier.

Pour acquérir les qualifications recherchées par les recruteurs, il est recommandé de préparer Le CAP conducteur d’engins, travaux publics et carrière  puis de suivre le Brevet Professionnel conducteur d’engin de chantier de travaux publics.

Fort de son expérience, un conducteur de grue peut devenir responsable de la maintenance d’une catégorie de grue, mécanicien d’engins, chef d’équipe, voire chef de chantier.