Nos métiers

# Le métier d’ouvrier cunicole

Ce métier de l’agriculture peu connu est intéressant à exercer à divers égards. Après avoir présenté les principales fonctions de l’ouvrier cunicole, nous évoquons les compétences associées à cette profession et les formations qui favorisent son accès.

# Qu’est-ce que l’ouvrier cunicole ?

L’ouvrier cuniculteur, également appelé l’ouvrier cunicole, se charge au quotidien des activités d’élevage hors-sol ou sur sol de lapins .

L’ouvrier cunicole exerce sa profession au sein de structures d’élevage  cunicole en relation avec divers intervenants dont le chef d’exploitation et les techniciens d’élevage. Il peut s’agir par exemple de fermes d’élevage et de fermes expérimentales.

# Les activités de l’ouvrier cunicole

Les activités de l’ouvrier cunicole peuvent sensiblement varier selon les structures dans lesquelles ils sont employés. Elles sont principalement fonction des spécificités de l’exploitation (taille, animaux qui y sont élevés…), de la nature de l’élevage, du type de production., ainsi que de l’effectif mobilisé. De même, les opérations d’élevage évoluent dans une certaine mesure en fonction des saisons.

On distingue tout d’abord la préparation des locaux avant l’arrivée des animaux, ce qui implique notamment de contrôler les conditions d’ambiance (espaces à disposition, température…)

L’ouvrier cuniculteur alimente / abreuve les animaux  qu’il a accueillis, il lui appartient également de surveiller leur comportement et de suivre leur santé au quotidien. Il repère les sujets potentiellement malades et les réfère au(x) professionnel(s) concerné(s). De même, il réalise l’enlèvement et le conditionnement des produits de l’élevage.

Lui incombent par ailleurs de renseigner des documents de suivi technique, de nettoyer les locaux et  d’appliquer les procédures d’hygiène en vigueur.

# Les compétences et savoir-faire

Il dispose de bonnes connaissances sur les bases de l’anatomie et la physiologie animale.

A titre d’exemple, il est parfaitement informé de la reproduction de ces espèces, de la composition des aliments qui leur sont octroyés et plus largement des normes d’élevage en cuniculture.

Il maîtrise les techniques d’élevage et les méthodes de manipulation des lapins n’ont aucun secret pour l’ouvrier cunicole.

En outre, cet emploi agricole exige une connaissance des pathologies animales.

Enfin, il porte systématiquement une tenue adaptée à ses activités.

# L’accès au métier de l’ouvrier cunicole

Des recruteurs de l’intérim agricole recherchent généralement des personnes qualifiées pour ce poste.

Correspondent notamment à ces profils les hommes et les femmes titulaires d’un BP option responsable d’entreprise agricole et d’un Bac pro conduite et gestion de l’entreprise agricole.

Un BTS Agricole en gestion et conduite d’exploitation agricole ou en productions animales peut être requis pour les fonctions d’encadrement.

Cela étant ce poste reste aussi accessible avec une expérience professionnelle en élevage, sans diplôme.