Nos métiers

# Le métier de pisciniste

Le pisciniste concrétise le rêve des personnes qui le sollicitent. Ces dernières années, c’est un profil particulièrement convoité dans le secteur du paysage. Nous vous présentons ses fonctions, ses compétences et les formations qui favorisent l’accès à ce métier.

# Qu’est-ce qu’un pisciniste ?

Comme son nom le laisse à penser, le pisciniste s’occupe de tous les travaux d’installation et de maintenance de piscine. Il participe activement aux activités de construction, mais intervient aussi avant et à l’issue de la livraison du bassin, notamment quand il s’agit de remédier à un dysfonctionnement.

# Les activités du pisciniste

On distingue tout d’abord les missions qui sont réalisées en amont du chantier. Le pisciniste rencontre le client sur site afin de prendre connaissance de ses besoins et identifier les contraintes techniques. Ainsi, il dispose des éléments nécessaires pour élaborer les plans du bassin et établir le devis.

Il s’occupe des préparatifs avant le début de l’assemblage de la piscine, notamment les opérations de terrassement. Il met en place la structure du bassin, rend l’ouvrage étanche et s’occupe de l’implantation hydraulique. Ce professionnel installe le système de filtration, pose le liner et relie la plomberie et l’électricité au local technique. La réalisation du coffrage et le lissage de la surface sont d’autres tâches qu’il concrétise dans le cadre de son métier de pisciniste.

De même, il effectue quelques travaux d’électricité et prépare les équipements de la piscine.

Il lui incombe de mettre en service la piscine et s’assure de son fonctionnement.

Il mesure la qualité de l’eau (analyse de l’eau, régulation du PH etc.) et délivre des conseils sur les traitements appropriés.  En outre, il se charge des réparations et éventuellement du remplacement des pièces défectueuses.

# Les compétences et savoir-faire

Le pisciniste maîtrise la conduite de chantier, possède une bonne connaissance des matériaux et plus largement détient des notions solides sur les aspects techniques de la construction. Il a la faculté de cerner ce qu’attend précisément le client, il fait preuve de méticulosité et veille au respect des normes et des règles de sécurité.

Il est prêt à consentir de nombreux déplacements et apprécie d’opérer en extérieur au quotidien.

# L’accès au métier du pisciniste

Les aspirants à ce métier du paysage ont tout d’abord intérêt à préparer en 2 ans le CAP installateur sanitaire. Après avoir obtenu ce diplôme, ils ont l’occasion de développer toutes les qualifications nécessaires en suivant un BP métiers de la piscine.

Au cours de ce cursus, ils s’exercent aux dessins de construction, étudient les opérations de traitement de l’eau ou encore découvrent les problématiques de maintenance.