Nos métiers

# Le métier d’électromécanicien

L’électromécanicien est un professionnel compétent dans plusieurs domaines distincts, ses compétences sont mises à profit dans le cadre de différentes missions dont la maintenance de machines électriques. Nous vous présentons ci-dessous les différentes missions de celui-ci et les formations pour accéder à ce métier.

# Qu’est-ce que l’électromécanicien ?

Il appartient à l’électromécanicien d’installer et de paramétrer un certain nombre de machines, appareils et instruments composés de pièces mécaniques, électriques et électroniques. L’électromécanicien s’occupe également des opérations de réparation et de maintenance.

On compte un grand nombre d’électromécaniciens qui exercent dans le secteur de l’industrie. Cela étant, ce métier est aussi fréquent dans les milieux de la mécanique, de la construction automobile, de l’industrie navale / aéronautique ou encore de l’agroalimentaire.

# Les activités électromécanicien

En premier lieu, l’électromécanicien se charge de mettre en place des machines neuves dans une usine. Ce sont des robots industriels, moteurs électriques, compresseurs et divers autres engins constitués de pièces mécaniques, électriques et électroniques.

Il s’emploie à monter les moteurs, variateurs de vitesse et divers autres éléments de la machine.

L’électromécanicien est également sollicité pour la réparation de matériel défectueux.

En parallèle, ce professionnel effectue des vérifications d’usage, réalise le graissage et plus généralement fait en sorte de prévenir les risques de pannes de façon régulière.

Il a notamment pour fonction de repérer un dysfonctionnement, telle qu’une surchauffe ou l’usure d’une pièce.

# Les compétences et savoir-faire

Le métier d’électromécanicien exige une très grande polyvalence.

D’ une part, ce professionnel dispose de connaissances approfondies en électricité et en mécanique. D’autre part, il bénéficie de compétences dans d’autres domaines tels que l’informatique industrielle et la chaudronnerie. L’électromécanicien est un fin observateur, il analyse les situations avec lucidité ce qui lui permet de remédier aux problèmes auxquels il est confronté.

Par ailleurs, il lui appartient de rester informé des innovations techniques inhérentes à son secteur d’activité.

# L’accès au métier d’électromécanicien

L’accès à cette profession est plus évident pour les titulaires de certains diplômes. Ce sont notamment le CAP électrotechnique, installations et équipements électriques (IEE), le BEP métiers de l’électrotechnique, maintenance des équipements de commande des systèmes industriels et le Bac Pro équipements et installations électriques (EIE).

D’autres formations permettent d’acquérir davantage de compétences et savoir-faire et de parvenir ainsi à des postes à plus forte responsabilités comme le BTS électrotechnique. Les élèves y apprennent à choisir les dispositifs de sectionnement et les protections des personnes et matériels, à exploiter un planning de maintenance d’équipements électriques ou encore à diagnostiquer la cause du dysfonctionnement d’une installation.

Fort d’une certaine expérience, un électromécanicien peut légitimement candidater au poste de chef d’équipe ou chef d’atelier.