Nos métiers

# Le métier de laborantin

Cet emploi agricole suscite particulièrement votre intérêt ? Après avoir découvert ses principales caractéristiques, vous en saurez sans doute davantage.

# Qu’est-ce qu’un laborantin ?

Le laborantin, également appelé technicien de laboratoire en agroalimentaire, est un professionnel spécialisé dans la microbiologie et la chimie. Il analyse les produits à tous les instants de la chaîne de production, il s’emploie à vérifier qu’ils répondent bien aux normes qualité et à l’environnement microbiologique de l’entreprise.

Le laborantin exerce généralement ses fonctions sous la responsabilité d’un ingénieur, qu’il s’agisse d’un ingénieur agroalimentaire, d’un ingénieur qualité ou d’un ingénieur de production. Il est susceptible d’être employé par une entreprise ou par un laboratoire.

# Les activités de laborantin

Il appartient au laborantin d’accomplir une multitude de tâches pour mener à bien ses missions.

Ce sont tout d’abord l’entretien et l’installation du matériel de laboratoire. Il se charge de collecter et de préparer les prélèvements avant de mettre en oeuvre des tests standardisés.

Ce technicien de laboratoire effectue au quotidien des analyses de diverses natures (nutritionnelles, chimiques, microbiologiques etc.).

A titre d’exemple, il détermine notamment l’acidité et le taux de sucre des denrées qui font l’objet d’un examen.

Il procède à l’analyse des données,  les met en forme et réalise un reporting.

Il incombe par ailleurs à ce technicien de réapprovisionner son laboratoire en fournitures et d’organiser le stockage.

# Les compétences et savoir-faire

Ce technicien de laboratoire se révèle être très méthodique dans le cadre de ses missions. Il a la capacité de travailler en équipe et veille scrupuleusement aux règlements QHSE (Qualité, Hygiène, Sécurité, Environnement).

En outre, il respecte les protocoles de contrôle particuliers et porte en permanence des équipements spécifiques (gants, masque, blouse, charlotte).

# L’accès au métier de laborantin

Parmi les formations qui facilitent l’accès au métier de laborantin, on compte le BTSA analyses agricoles, biologiques et biotechnologiques. En préparant ce diplôme, les apprenants s’exercent par exemple à se servir des appareillages et à la prise de mesures. De même, ils s’entraînent à concevoir un plan de contrôle et à mettre en place un système analytique.

Les recruteurs apprécient aussi le profil des titulaires d’un BTS qualité dans les industries agroalimentaires et bio-industrie ou d’un DUT Génie biologique options analyses biologiques et biochimiques. Au cours de cette dernière formation, les étudiants assimilent divers savoirs en sciences biologiques par la théorie et la pratique.