Nos métiers

# Le métier d’ouvrier horticole

Ce métier  suscite l’intérêt d’un certain nombre, qui aspire à travailler quotidiennement au contact de la nature. Nous vous présentons les fonctions de l’ouvrier horticole, les savoir-faire qui le caractérisent ainsi que les cursus qui favorisent l’accès à cette profession.

# Qu’est-ce qu’un ouvrier horticole ?

L’ouvrier horticole cultive les jardins potagers, floraux et d’agrément, en plein air ou sous abri, en toutes saisons. Il exerce généralement ses fonctions sous la responsabilité de l’horticulteur.

# Les activités de l’ouvrier horticole

L’ouvrier horticole effectue la préparation des sols et des plantations. Il dispose du savoir-faire pour mettre en place des cultures hors sol ou pleine terre de végétaux.

Il lui incombe de semer, bouturer ou encore réaliser le greffage des végétaux.

L’ouvrier horticole s’emploie à contrôler les plantations et à les préserver des parasites et diverses agressions auxquelles elles sont exposées.

Il met en place les systèmes d’irrigation adaptés et assure l’apport d’éléments fertilisants qu’il juge appropriés.

Par ailleurs, l’ouvrier horticole intervient lors des récoltes, du nettoyage et des tris des produits de la récolte. C’est l’activité de préparation des commandes, de conditionnement des végétaux.

# Les compétences et savoir-faire

L’ouvrier horticole est nécessairement un professionnel rigoureux et méticuleux. Il possède de solides connaissances sur les végétaux et dispose d’un grand sens de l’analyse et de l’observation. En outre, il a la faculté d’anticiper les évolutions de la plante.

# L’accès au métier de l’ouvrier horticole

Cette profession requiert certaines qualifications pouvant être acquises au cours de diverses formations.

Les titulaires du CAP agricole option production horticole sont de bons candidats à ce métier. Ils se sont mainte fois exercés aux opérations de suivi de culture et familiarisés aux méthodes de commercialisation.

Deux autres formations favorisent l’accès à la profession, il s’agit d’une part du BEPA brevet d’études professionnelles agricoles travaux horticoles et du Bac Pro productions horticoles (pépinières florales et légumières). Ce dernier cursus permet notamment d’étudier les types de végétaux et leurs cycles de vie. De même, il implique des enseignements portant sur les matériels et équipements horticoles.