Nos métiers

# Le métier d’ouvrier viticole

Sans son concours, nombre d’exploitations viticoles ne pourraient atteindre leurs objectifs. Découvrez les principales missions associées au métier d’ouvrier viticole, exercé au grand air l’essentiel du temps.

# Qu’est-ce qu’un ouvrier viticole ?

L’ouvrier viticole se mobilise à tous les stades du cycle de la vigne. Il procède entre autres à l’épamprage, l’effeuillage et participe aux vendanges. Également appelé agent viticole, il œuvre sous la responsabilité d’un chef de culture.

# Les activités de l’ouvrier viticole

Les missions de l’ouvrier viticole varient principalement en fonction des saisons et l’exploitation dans laquelle il intervient.

Ce sont tout d’abord les labours et travaux du sol concrétisés du printemps jusqu’à la fin de l’été.

Il s’agit également de tâches diverses et multiples qui favorisent un développement optimal de la vigne. En premier lieu, l’ouvrier viticole effectue les opérations de relevage et de palissage, c’est-à-dire l’insertion des branches dans les fils releveurs. Ensuite, il lui appartient de réduire le nombre de bourgeons et d’enlever les pousses non productives à la base du pied. Ce métier de viticulture exige aussi d’accomplir méticuleusement l’épamprage et le rognage. Il lui incombe de réduire le nombre de grappes par pied et de procéder à la coupe de feuille, autre opération qui garantit une meilleure maturité du raisin. Par ailleurs, l’ouvrier viticole intervient en tant que porteur ou coupeur lors des activités de vendange durant la période septembre / octobre.

# Les compétences et savoir-faire

Cette profession nécessite une bonne forme physique, il s’agit de travaux manuels dont certains à réaliser dans des positions inconfortables. Toutefois, les conditions de travail se sont considérablement améliorées à la faveur de nouveaux outils tels que le sécateur électrique et la machine à plier.

L’ouvrier viticole est un amoureux de la nature et présente une affinité pour l’univers œnologique.

Il connaît les différentes étapes du cycle végétatif de la vigne et dispose d’un grand sens de l’observation. En outre, l’ouvrier viticole se distingue par sa polyvalence.

# L’accès au métier de l’ouvrier viticole

Nombre de débutants dépourvus de diplômes retiennent l’attention des recruteurs.

Cependant, il est recommandé d’acquérir certaines compétences pour s’inscrire durablement dans ce secteur d’activité.

On compte principalement le CAPA vigne et vin le Bac Pro conduite et gestion des exploitations agricoles “vigne et vin” qui forment tous deux aux métiers de la viticulture.

Les demandeurs d’emploi et les salariés en reconversion peuvent également valoriser leur candidature en préparant le CQP ouvrier qualifié de l’exploitation viticole.