Nos métiers

# Le métier de vacher

Le métier de vacher est très présent dans les métiers d’élevage.  Il requiert un sens prononcé de l’observation et s’adresse en particulier aux personnes qui aiment la relation à l’animal.

# Qu’est-ce qu’un vacher ?

Le vacher se charge quotidiennement de la santé et du bien-être des vaches laitières ou (allaitantes). Dans l’activité laitière, il apporte sa contribution au cycle de l’élevage de bovins en s’occupant principalement de l’alimentation, de la traite, de la maternité des animaux, ainsi que de l’entretien des bâtiments .

Celui qu’on appelle aussi l’agent d’élevage bovin officie généralement en tant qu’aide exploitant agricole pour le compte d’un seul ou plusieurs éleveurs, certaines fois dans le cadre d’un emploi d’intérim agricole ou en CDD -CDI au sein d’un groupement d’employeurs.

# Les activités du vacher

Jour après jour, ce professionnel du secteur agricole alimente , soigne, surveille les animaux . Il s’occupe également de la production laitière : traite, suivi et relation avec le contrôle laitier.

Il accompagne les bovins de la naissance à l’âge adulte : il anticipe les inséminations, déclare les naissances et répertorie tous les traitements vétérinaires qu’il a effectués.

L’une de ses préoccupations principales est la production d’un lait de bonne qualité.

Il appartient au vacher d’étudier le comportement des animaux pour intervenir rapidement en cas de problèmes et leur apporter les soins nécessaires.

Les missions qui incombent au vacher diffèrent dans une certaine mesure en fonction des saisons.

Ainsi, il  peut- être amené a une certaine  polyvalence  et passer à la  conduite des machines agricoles pour mener à bien les travaux dans les champs à certains moments de l’année.

# Les compétences et savoir-faire

En premier lieu, le vacher s’illustre par son autonomie. Il apprécie nécessairement la compagnie des animaux, en particulier des bovidés. Il fait preuve d’une bonne capacité d’adaptation et suit les évolutions techniques.

Le vacher possède un sens aiguisé de l’observation et repère rapidement les anomalies de comportement chez les bovins. C’est également une personne très disponible et investie , qui doit pouvoir  assurer des missions le week-end à certains moment ou intervenir sur des vêlages qui se passent mal en urgence.

Ce métier de l’agriculture exige en outre une excellente condition physique. En effet, il convient de pouvoir accomplir différentes tâches à l’aube à l’extérieur, mais également dans les bâtiments réservés aux bêtes. De même, le vacher ne redoute pas de travailler dans le froid ou sous certaines chaleurs selon les saisons.

# L’accès au métier du vacher

Il est possible d’acquérir les qualifications exigées en préparant divers diplômes. Ce sont notamment le Bac Pro conduite et gestion des exploitations agricoles et systèmes à dominante élevage

Ainsi que le brevet professionnel (BP) agricole, travaux de la production animale et élevage de ruminants.

Les titulaires du certificat de spécialisation (CS) conduite de l’élevage laitier constituent également de bons candidats à ce poste. Ils sont ainsi prêts à exercer cet emploi agricole qui implique d’orchestrer un système d’élevage laitier, assurer son suivi ainsi que sa commercialisation.